Vigneron de l'année du Guide Hachette des vins 2021


Vigneron année Guide Hachette Jacquère vin blanc coup de coeur

C'est avec fierté et grand plaisir que nous vous annonçons que nous avons été élu Vigneron de l'année par le Guide Hachette des vins 2021 !

Notre Jongieux Blanc Jacquère est coup de coeur !

Quelle est la place de la jacquère parmi vos autres vins blanc ?

On a d'abord été surpris d'être distingué en jaquère, mais on est très content. On l'a élaboré dans la plus pure tradition, sans malolactiques, afin de garder le perlant et la fraicheur qui la caractérisent. C'est un vin "de soif", et on n'est pas péjoratif ! Il titre seulement 11° comme les vins que faisait mon père Françis, son faible taux alcoolique est aujourd'hui recherché. Notre Jongieux blanc est très léger, à l'inverse de nos roussettes.

Un coup de cœur aussi pour votre roussette : comment faites-vous pour parvenir à ce niveau d'excellence ?

Rien d'extraordinaire, mais une somme de petits détails ! On effeuille toutes nos vignes, on ébourgeonne, on vendange en vert, on récolte à la main et on trie beaucoup. On a la chance d'avoir de très vieilles vignes dans un des plus beaux terroirs de Savoie. C'est le territoire qui fait tout. On reconnait une roussette de Marestel à ses notes de raisin confit et à ses arômes de miel. Ce sont les moraines glaciaires reposant sur des roches calcaires friables qui lui donne ce gout.

Votre certification HVE est-elle une étape vers le bio ?

Pas nécessairement. Vous pouvez être en bio et vos vignes peuvent ressembler à un désert. Pour nous ce qui compte ce sont les sols vivants, non déserbés et pleins d'azote qui donnent des vins francs de gout. Je ne supporte pas les vins qui "puent". Ils me font penser aux vins de mon grand-père qui sentaient le fumier. Je suis allée à l'école pour apprendre à faire de bons vins sans faux gout ni verdeur. Quand on me dit que ma mondeuse ne râpe pas assez, je le prends pour un compliment. On fait tout pour obtenir des vins fins et fruités. Sur nos gamays, nous procédons comme dans le Beaujolais à une macération semi-carbonique qui fait ressortir le fruit rouge.

Des projets ?

Surtout ne pas nous agrandir. Mais chercher à améliorer encore nos vins. Je ne suis jamais satisfaite de ce que je fais, je me pose toujours mille questions. Dans les salons, je goute les vins de mes voisins et je les interroge. L'avenir c'est Antoine. Nous formons un trinôme. Il nous aide à nous départager. Jean-Pierre me reproche d'être une maniaque du tri et me fait remarquer qu’on n’est pas à Petrus. En tout cas, depuis Qu'Antoine est avec nous, nous avons obtenu 3 coups de cœur. Ce n'est pas un hasard.

On parle de nous ici aussi !


Interview Antoine

Interview de TV8 MontBlanc novembre 2019

Ce site web utilise des cookies pour vous assurer la meilleure expérience de navigation sur notre site.

Plus d'information

Ok, J'ai compris